Il y a encore un Iran noble et prospère,
Bien que les rênes des affaires soient dans les mains des ignorants.
Prête à jaillir, est vive encore l'inspiration des êtres de talent,
Il y a encore un commencement pour ces libertés que l'on attend.
Par l'affection le coeur, le pouls par la chaleur,
Les veines de courage palpitent, battent, s'animent encore.
Il est encore un matin pour l'espoir, un printemps pour la campagne,
Les montagnes sont inondées de fleurs et couvertes de verts pâturages.
Il est encore en chaque atome une lumière qui luit.
Un heureux destin brille encore pour ce monde, l'Iran.

              
                                                                                   Mohammad Mokri

 

ENTRÉE

 

Site html / flash - cliquez ici

 
 

Site conçu par Anne Lecerf et
réalisé par Benoît Salmon